Remise d'aliments bétail offert par Geocoton au Collectif des Associations Pastorales du Niger (CAPAN)

              Publié le 4 Mai 2015

 

4f0dd6b79c2f3f05dba9e605d0e1f48d m

L'entreprise Geocoton a remis le 30 avril dernier un échantillon de trois tonnes d'aliments bétail au Collectif des Associations Pastorales du Niger (CAPAN) en guise d'expérimentation dudit produit. La cérémonie de remise de ce don a été présidée par le directeur national du développement pastoral au ministère d'Elevage, M. Sanoussi Fodi en présence du directeur général délégué du Geocoton, M. David Deno  ,le président  du CAPAN, M. Elhadji Boubacar Bello, des membres du CAPAN ainsi que des cadres de Geocoton.
En prenant la parole au cours de cette cérémonie, le directeur national du développement pastoral au ministère de l'Elevage, M. Sanoussi Fodi s'est dit très satisfait non seulement de cette rencontre entre les différents acteurs de l'élevage mais aussi de ce geste de Geocoton à l'endroit du CAPAN. Il a rappelé que le Niger est un pays par excellence d'élevage où presque tous les deux ans un déficit fourrager se fait sentir surtout en période de soudure. En effet, il a précisé que cette année il y a eu un déficit de 8 millions de matière sèche avant de souligner que l'Etat est en train de faire des efforts pour soutenir et accompagner les acteurs de l'élevage. Il a pour ce faire salué cette relation de proximité entre Geocoton et les acteurs de l'élevage de notre pays, ajoutant qu'à travers cette rencontre le message sera relayé partout à l'endroit des éleveurs pour qu'ensemble l'on puisse atténuer les méfaits des sécheresses.

En remettant ces trois tonnes d'aliments bétail, le Directeur général délégué du Geocoton, M. David Denoi a rappelé que cette entreprise a été implantée au Niger ( à Gaya) il y a un an grâce à un partenariat fécond avec l'Etat du Niger qui a fait confiance à cette société en l'aidant à s'implanter dans le Dendi, une zone favorable à la culture du coton. Geocoton fait partie des principales actrices dans la production du coton au Burkina-Faso. Selon M. David Denoi, cette entreprise héritière de l'unité de grainage à Gaya est en train de mettre tout à niveau en relançant la production cotonnière au Niger avec bien sûr l'implication des producteurs qui eux aussi ont fait confiance à cette entreprise. Le directeur délégué de Geocoton a rappelé qu'à la dernière production 1000 HA ont été emblavés et 2200HA sont prévus cette année.
Pour lui, Geocoton a pour objectif de produire un aliment bétail de qualité complet pour les animaux qui permet aux éleveurs de pouvoir nourrir leurs animaux avec un aliment de qualité. Il a souligné que leur action au Niger a pour objectif d'avancer l'agriculture en général, mais aussi de limiter l'importation d'aliments bétail au Niger. Pour sa part, Le directeur du développement du groupe Geocoton, M. Bawa Gaoh Ousmane a soutenu que cette rencontre entre Geocoton et CAPAN fait partie des engagements pris le 12 avril dernier date à laquelle on l'a chargé de transmettre deux messages à savoir l'accompagnement du CAPAN dans la recherche de solutions à ses problèmes mais aussi d'annoncer au CAPAN les trois tonnes pour faire découvrir ce produit et le tester au niveau des producteurs.

En recevant ce don, le président du CAPAN, Elhadji Boubacar Bello, a rappelé le CAPAN est un cadre de concertation, de coordination et d'harmonisation de la politique de leur intervention qui regroupe huit associations pastorales ayant le même objectif, la même détermination et la même volonté pour le développement du pastoralisme. Créé en 2000, le CAPAN a pour objectif de contribuer à la sécurisation des systèmes pastoraux et à l'amélioration des conditions de vie des éleveurs et agro-pasteurs. Elhadji Boubacar Bello a relevé que le CAPAN œuvre entre autres dans le pastoralisme, la transhumance, la production animale, la gestion foncière, la gestion des conflits entre éleveurs et agriculteurs, la santé animale et la sécurité animale. Il a remercié Geocoton avant d'espérer que ce partenariat assouplira le souci des éleveurs en aliments bétail.

                                                                                                                                                                                                                                  Mamane Abdoulaye